cache cache cache cache
Photo: image entête
diminuer la police
taille d'origine de la police
augmenter la police

Une race neuve au service des humains


Le Labernois est le produit d’un sujet hybride croisé avec un sujet de race pure. Pourquoi Labernois ? Pour Labrador et Bouvier Bernois, vous l’aviez deviné.

Le Labrador tout comme le Bouvier Bernois sont deux races que j’aime beaucoup. Dans les deux cas, je ne taris pas d’éloges à leur sujet, bien que ce que j’apprécie dans l’un soit aussi ce que je déteste dans l’autre. L’un pardonne sans réserve, tandis que l’autre est rancunier, l’un est réservé et délicat, l’autre rustre et maladroit. Quand mon premier vit heureux sans condition, mon second, est tenaillé par le doute. L’infidélité du Labrador jure avec la fidélité du Bouvier, comme la rectitude et la rigidité de ce dernier contrastent avec la souplesse sinueuse du précédent.

Physiquement, ils possèdent tous les deux une magnifique apparence. Est-il possible pour un homme d’aimer deux femmes en même temps ? D’être en amour à deux endroits au même moment ? Possible certes, mais pas facile à vivre. Vouloir réunir deux personnes en une seule est aussi une ambition irréalisable.

Conscient de me valoir la foudre des éleveurs militant pour la conservation et la protection des races pures, j’ai quand même osé croiser deux de ces spécimens, ce qui a donné un hybride des plus intéressants, comme si la nature avait permis l’harmonisation des deux races, en prélevant à part égale des qualités dans l’un et dans l’autre. Par conséquent, il est permis de croire qu’une sélection minutieuse de l’hybride, candidat à la reproduction, permettra la création d’un chien spécialement conçu pour servir les personnes handicapées dans le prochain millénaire. N’oublions pas que la philosophie de développement du Labrador fut d’abord dictée par les besoins de la chasse, comme celle du Bouvier par ceux de la garde de troupeaux.

Plutôt que d’énumérer la longue liste de services qu’un chien peut rendre, gardons en mémoire les progrès de la médecine qui prolongent sans cesse la vie.

L’inévitable vieillissement de la population qui en résulte donne aujourd’hui des chances de vivre à ceux qui hier encore n’en possédaient aucune. À elle seule, la dégénérescence maculaire qui sévit chez nos aînés sera responsable de nombreux cas de cécité dans les prochaines années. Cette nouvelle race trouve donc toute sa raison d’être dans cette nouvelle réalité à laquelle il faudra savoir s’adapter. Oublions donc l’époque du chien tracteur et puissant, contrôlable seulement par un petit nombre de personnes en bonne forme, et faisons place à l’utilisation des animaux facilement manipulables, accessibles au plus grand nombre à titre de palliatif du handicap.

Il devient alors inévitable de travailler à partir de l’essence même du chien, pour venir à bout des difficultés qui entravent la réunion de tous les éléments nécessaires à la création d’une super race. Les mystères de la génétique ont jusqu’à présent embrouillé plus d’un spécialiste. La santé, le gabarit et l’apparence physique, le tempérament adéquat, tous ces ingrédients doivent se trouver au rendez-vous. Le Labernois, comme nous vous le présentons sur la photo, est le produit d’un sujet hybride croisé avec un sujet de race pure.

On peut dire sans trop se tromper que le Labernois est encore sur le banc d’essai. Nous nous devons de choisir avec minutie les candidats hybrides qui constitueront la souche de cette nouvelle race de l’an 2000, à qui il faudra cinq générations pour être reconnue comme telle, ainsi qu’un minimum de huit couples parfaits de souches suffisamment éloignées les unes aux autres. Peut-on m’accuser de prétention à vouloir relever pareil défi ? Je laisse à mes détracteurs le soin d’en débattre, mais je jure à tous que l’entreprise sera menée avec la plus grande modestie, avec le plus grand respect.

Éric St-Pierre

Plus

Simon et Bacchus




Aveugle dès son jeune âge, Simon a été un des premiers jeunes à bénéficier d’un chien guide.
[Voir la vidéo]

Étienne et Oscar




Étienne a trouvé en Oscar un compagnon de vie fidèle et une présence sécurisante.
[Voir la vidéo]

Santol au Château




La vie de château ! Quel privilège pour un chien !
[Voir la vidéo]


Logo Eukanubia : Faites d'un bon chien un chien exceptionnel

Ce site est une gracieuseté de Turbulent, hébergement par Syspark